23 août : la JISTNA au Congo et ailleurs...



Pour la première fois en République du Congo, la Journée Internationale du souvenir de la Traite Négrière et de son Abolition  sur deux journées du 23 au 24 aout 2018. Une journée qui a été initiée par l'Unesco en mémoire des personnes victimes de la traite négrière en 1998. 


Pour ceux qui ne le savent pas encore, l'Afrique centrale en général et Congo en particulier possèdent avec la baie de Loango et la route des esclaves, des sites mémoriels importants lié à la traite transatlantique. 

D'après l'Unesco, prés de 2 millions de personnes, venant de toute l'Afrique centrale, y sont passées et ont été embarquées pour être réduites en esclavages dans les Amériques, les Antilles et la Caraïbe.

Malheureusement, le site de Loango et la route des esclaves de l'Afrique centrale sont peu connus, en commençant par les congolais eux-mêmes. Pire, la baie de Loango est aujourd'hui menacé par les érosions dues au réchauffement climatique et aux activités humaines. 

Il est important d'organiser des événements qui rappellent à la communauté nationale et internationale l'importance de ces sites. 

C'est pour cette raison que notre association, encouragée par l'association Ecran Sans Frontières qui organise des événements au Bénin sur la route des esclaves jusqu'à Ouidah, a décidé de se mobiliser et mobiliser toutes les personnes de bonne volonté pour organiser un événement important cette année à Loango. 

 

 


Le programme de la JISTNA au Congo se présente comme suit: 

- le 23 aout, une conférence débat et une projection de films montrant l'importance de Loango lors de la traite négrière et de son apport dans les migrations afro descendants à travers le monde. Avec des conférenciers comme Gervais Loembe et Arsène Francoeur Nganga. 

- Le 24 aout, visite du site de Loango avec une marche en souvenir de ces millions de personnes arrachées à leur terre et qui n'y sont jamais revenues; 

Nous avons déjà le soutien de l'Unesco Paris qui nous a généreusement prêté un films sur la traite négrière et de Madame Santana Afonso la représentante de l'Unesco à Brazzaville qui a aussi mis à notre disposition un films de l'Unesco Brazzaville sur Loango. 
 

Grâce à Madame Marie Évelyne Petrus, notre événement va aussi bénéficier du label de la Décennie Internationale des personnes d'ascendance africaine créée par l'onu avec la résolution [68/237], instituant 2015-2024 comme Décennie internationale des personnes d’ascendance


Ecran sans frontières mobilise déjà des associations en RDC, au Togo, en Guinée Konakry, en Angola, au Mali... principalement les trois sous régions Afrique australe, Afrique centrale, Afrique de l'Ouest concernée par la Traite transatlantique afin que le 23 août soit commémoré la JISTNA.